L’entorse est une lésion des ligaments de la cheville. Gênante, voire douloureuse les premiers jours, elle intervient souvent après une torsion du pied. L’entorse peut être bénigne (simple étirement du ligament) ou grave (lorsqu’elle est associée à une fracture par arrachement osseux. Vous vous demandez comment soigner une entorse bénigne ? Voici 5 astuces qui pourront vous être utiles.

1. Refroidir la blessure

Appliquer de la glace sur la zone douloureuse peut à la fois permettre de soulager et de dégonfler l’œdème. Pour refroidir la blessure, il vous suffit de placer un sac de glace pilée ou de petits pois surgelés dans un linge propre. Vous pourrez ensuite l’appliquer durant environ 10 minutes au niveau de l’entorse. N’hésitez pas à utiliser des bandelettes ou un second linge pour fixer la glace sur la zone douloureuse, sans avoir à la maintenir pendant ces dix minutes. Vous pouvez renouveler l’opération toutes les deux heures si vous sentez une amélioration.

2. Prendre des médicaments

Si la douleur vous semble vraiment intense, pourquoi ne pas la soulager avec des médicaments? Les antalgiques de type ibuprofène ou paracétamol seront excellents pour cibler la douleur et vous accorder un peu de répit en cas de douleur importante. Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien si vous préférez vous soigner par homéopathie.

3. Reposer le membre blessé

Vous vous êtes fait une entorse, mais vous avez envie de bouger? Abstenez-vous! Le membre qui est atteint par l’entorse doit impérativement se reposer. Oubliez le sport durant quelques jours [souvent quelques semaines] et protégez la zone délicate en utilisant des béquilles [si l’un de vos membres inférieurs est abîmé]. Si vous décidez de vous reposer en position assise, faites en sorte que l’entorse soit plus haute que votre cœur : par exemple, installez-vous dans un canapé et reposez votre membre sur une chaise dont l’assise est plus haute.

4. Bander la cheville

Il existe plusieurs manières d’effectuer un bandage. En principe, les bandelettes souples et élastiques sont particulièrement adaptées au maintien d’un membre qui souffre d’une entorse. Vous pouvez également utiliser une attelle à compartiments gonflables si vous n’êtes pas à l’aise avec le bandage.

Le bandage ou l’attelle permettent de maintenir le membre dans une position fixe. Cela a pour effet de limiter la douleur [puisque celle-ci se propage lorsque les ligaments sont sollicités], mais aussi de répartir le poids de la zone douloureuse plus équitablement.

Attention, le bandage ne doit pas être trop serré au risque de bloquer la circulation ou de rendre l’entorse encore plus douloureuse.

5. Consulter un médecin

Nul besoin de courir à l’hôpital si vous souffrez d’une entorse. Néanmoins, il est vivement recommandé de consulter un médecin dans les 48 à 72 h qui suivent la blessure. Le professionnel de santé pourra ainsi vous prescrire des médicaments pour soulager le patient, mais aussi et surtout lui fournir de précieux conseils. S’il a des doutes, le médecin sera en mesure de prescrire des radiographies afin de vérifier l’état des os dans la zone sensible. S’il s’agit d’une entorse «grave», alors, la prise en charge sera rapide. Si l’entorse est bénigne, le médecin vous donnera de nombreuses idées pour la soigner.

Dans la plupart des cas, l’entorse est une simple lésion qui handicape durant quelques semaines. Si elle est bien soignée, elle n’aura alors aucune incidence sur l’avenir. Attention cependant, vous devez parler de votre mésaventure à votre médecin et consulter rapidement après avoir été blessé. Mieux vous vous soignerez, plus vous aurez de chances de reprendre une vie «normale» après avoir eu une entorse.