La douleur entre les omoplates est une douleur fréquente chez les travailleurs ainsi que les sportifs. C’est une sensation désagréable qui les empêche de bien exercer leurs fonctions. Que faut-il donc faire contre ces douleurs ?

Comment ressent-on la douleur entre les omoplates ?

C’est une douleur lancinante, désagréable qu’on ressent dans le dos. Elle est souvent très pénible et empêche de réaliser les gestes ordinaires. En général, ce type de douleur est plus ressenti chez les femmes que chez les hommes. Cela est normal, vu que les femmes sont moins musclées que les hommes au niveau du cou. Or les douleurs ressenties entre les omoplates proviennent de la nuque. Ces douleurs peuvent être causées par une mauvaise position lorsque vous travaillez, la fatigue, le stress, la dépression nerveuse…

Des remèdes pour soulager la douleur entre les omoplates

Un moyen de ne pas souffrir de douleur entre les omoplates est de ne pas adopter la même position pendant longtemps avec le dos arrondi. Si vous ressentez une telle douleur lorsque vous êtes en train de travailler, vous pouvez par exemple faire des pauses régulières, marcher un peu pour vous détendre. Vous pouvez aussi faire des étirements de votre corps. Le traitement que vous allez donner à votre cou est primordial dans le traitement de la douleur entre les omoplates. Essayez de bouger le cou en faisant de petits cercles, doucement et lentement.

Si vous décidez de poser la question à un chiropraticien, il effectuera un diagnostic approfondi avec une revue de votre mode de vie et de vos habitudes alimentaires, en plus de radiographies. Pour les douleurs entre les omoplates, ceux-ci prodiguent aussi les conseils suivants :

  • respirez profondément avec votre abdomen, car le diaphragme va améliorer l’expansion pulmonaire, et cela signifie plus d’oxygénation ;
  • évitez de tirer le cou trop longuement, car cela affecte la tension des cervicales jusqu’au milieu du dos et sous les omoplates ;
  • ne pas agir sur la zone douloureuse de quelque façon que ce soit, car celle-ci est fragilisée, et toute friction ne ferait qu’accroître la douleur ;
  • ne pas lever vos bras en l’air au-dessus de la hauteur de vos yeux, car le mouvement de l’omoplate va générer de la tension sur de nombreux muscles affectés ;
  • placer de la glace pendant 5 à 10 minutes dans un chiffon, cela va limiter la circulation et réduire l’inflammation.

Comment éviter la douleur entre les omoplates ?

Vous pouvez prévenir la douleur entre les omoplates. La pratique du sport est un excellent moyen de rendre plus fort les muscles de votre dos et abdominaux. Cela vous rendra plus solide et évitera la propagation de la douleur entre vos omoplates. Vous pouvez par exemple faire de la natation, le dos crawlé, de façon plus spécifique. La marche est aussi un excellent sport qui pourra vous aider.

Dans le quotidien, adoptez une bonne attitude et évitez certains gestes qui nuisent à la bonne santé de votre colonne vertébrale. À titre d’exemple, lorsque vous souhaitez vous baisser pour ramasser un objet, éviter d’arrondir le dos. Essayez de le garder droit et de rester les jambes écartées. De plus, à votre réveil, évitez de faire des efforts importants ou de soulever de lourdes charges. Laissez votre organisme s’échauffer d’abord.

Une multitude de personnes ressentent la douleur entre les omoplates en se réveillant. Ainsi, le choix du matelas sur lequel vous allez dormir est primordial. Prenez le soin de choisir un bon matelas et de bons oreillers afin de passer une agréable nuit sans ressentir de douleurs au réveil. En outre, si vous êtes une personne qui a l’habitude de travailler durant de longues heures en position assise devant un poste d’ordinateur, prenez soin de choisir un fauteuil assez confortable et adopter une bonne position.

Il faut avoir une bonne hygiène de vie pour éviter la douleur entre les omoplates. N’attendez pas que la douleur s’intensifie ou devienne insupportable avant d’utiliser ces remèdes.