Le torticolis, qui vient du latin tortum collum, qui signifie cou tordu, est une contracture douloureuse des muscles du cou. Les douleurs engendrées par un torticolis peuvent être très intenses, et empêcher de garder la tête droite ou encore de la tourner. Même si ce genre d’épisode douloureux est le plus souvent bénin, et disparaît en quelques jours, voici comment soigner un torticolis en quelques conseils simples à mettre en œuvre.

Comment soigner un torticolis : quelques règles de base

La première chose à faire pour soigner un torticolis est de mettre au repos les muscles du cou, afin de réduire les douleurs et les contractures. Pour cela, quelques réflexes simples vous aideront :

– Allongez-vous si cela est possible et reposez-vous
– Si vous allongez n’est pas possible, évitez au maximum toute manipulation ou mouvement intempestif du cou. Pour favoriser l’immobilisation de la zone, vous pouvez bloquer votre cou en portant par exemple un collier cervical.
– Ne cherchez pas à faire des exercices d’assouplissement

Votre cou protégé de toute surtension, vous pouvez maintenant agir de manière appropriée pour soulager votre torticolis.

Comment soigner un torticolis : privilégiez la chaleur

La chaleur a non seulement des vertus relaxantes qui vont aider à réduire la contracture, mais elle a aussi une action vasodilatatrice. Ces deux actions combinées vont permettre de stopper l’engrenage douleur / plus de contracture / encore plus de douleur, etc.

Ainsi vous appliquerez du chaud sur votre cou le plus souvent possible, de jour comme de nuit. Pour ce faire, plusieurs options existent : gel ou compresses chauffantes, bouillotte, coussin de noyau de cerise chauffé au micro-ondes, baume au capsicum, etc. Vous trouverez même en pharmacie des patchs chauffants autocollants, pratiques et efficaces, qui délivrent la chaleur en continu pendant 8 h.

Comment soigner un torticolis : les massages

Même si ceux-ci doivent rester doux et légers, le simple fait de toucher la zone contractée a pour effet de court-circuiter le message de la douleur au niveau nerveux. Des massages, idéalement effectués par un professionnel, et à défaut par quelqu’un de votre entourage, vous procureront un soulagement bienvenu, même si celui-ci ne durera que quelques heures.

Pour masser un cou endolori, utilisez les 2 pouces ou les paumes des mains en descendant du haut du cou vers les trapèzes, pendant environ 10 minutes. Et pour renforcer l’action du massage, vous pouvez utiliser un gel ou une huile qui associe plantes anti-inflammatoires (harpagophytum, reine-des-prés, arnica) et huiles essentielles décontractantes (gaulthérie, menthe poivrée, etc.).

Notre conseil : évitez l’automassage qui sollicite les trapèzes et empêche une détente complète.

Comment soigner un torticolis : agir en amont sur le stress

Une des principales causes des torticolis à répétition est le stress, qui se traduit chez certaines personnes par des tensions musculaires des trapèzes et du cou. Si vous souffrez de torticolis de manière récurrente, une prise en charge globale du stress est une solution intéressante à long terme, qui aura des effets sur votre santé comme sur votre bien-être au quotidien.

Certaines plantes peuvent notamment agir sur le stress et accompagner par exemple une démarche incluant techniques de relaxation, sophrologie ou encore acupuncture.

La valériane vous offrira ses vertus relaxantes et décontractantes, tandis que la rhodiola, plante adaptogène, agira sur le stress global.

Comment soigner un torticolis : la prise d’antalgique

Parfois, la douleur associée à un torticolis est trop intense, et peut durer pendant assez longtemps. Dans ce cas, le recours à des antalgiques doux comme le paracétamol peut permettre de soulager la douleur de manière temporaire.

Mais attention, un torticolis qui revient régulièrement est le signe d’un mal plus profond. Stress ou problématique posturale ou squelettique, si vous souffrez de torticolis trop souvent, une consultation est recommandée.